AUDIENCES DU MARH « Bientôt un projet de gestion durables des ressources naturelles »

Bientôt un projet de gestion durables des ressources  naturelles

 LUXSon Excellence Monsieur l’ambassadeur du Royaume du Luxembourg a été l’hôte du ministre des Ressources animales et halieutiques le jeudi 2 février 2016. Venu féliciter le nouveau responsable du département pour sa nomination, le diplomate a également fait le point de la coopération avec le Burkina à travers le projet BKF/017 qui s’achève en juin prochain et qui n’a pas donné les résultats escomptés. Cependant, un nouveau programme est déjà en voie de gestation. Ce programme va s’orienter plus vers la gestion des ressources naturelles a affirmé SEM l’ambassadeur.

 

Il a invité le ministère en charge des Ressources animales et celui en change de l’Environnement à réfléchir à ce qui pourrait être leur contribution dans la formulation et la mise en ouvre de ce nouveau programme qui impliquera plusieurs ministères et qui recherche la synergie entre les différents intervenants. Cette nouvelle orientation découle du sucés enregistré par la composante gestion des ressources pastorales et de l’engouement manifesté par les éleveurs pour la récupération des terres dégradées. Les représentants du ministère ont souhaité que le volet élevage ne soit pas occulté dans le nouveau programme dans la mesure où l’engouement constaté chez les éleveurs s’explique par la valorisation des terres récupérées pour l’activité d’élevage. Le ministre des Ressources animales a, au nom du gouvernement remercié la partie luxembourgeoise pour la coopération fructueuse.

Sommanogo Koutou a souhaité voir cette forme de coopération se poursuivre davantage en dépit des difficultés rencontrées dans l’accompagnement des éléveurs de l'UNEAB