Aller au contenu principal
  • Burkina Faso / Unite - Progres - Justice

PROGRAMME DE CROISSANCE ECONOMIQUE DANS LE SECTEUR AGRICOLE


Actualites

La 1ère session ordinaire du comité de revue du programme budgétaire est ouverte Les travaux de la 1ère session de l’année 2019 du comité de revu du programme budgétaire 080 « pilotage et soutien », auquel le programme de croissance économique dans le secteur agricole (PCESA) est rattaché, a tenu sa 1ère session ordinaire de l’année 2019 le 31 janvier 2019 dernier à Ouagadougou. La cérémonie d’ouverture de cette session a été présidée par Alassane Guiré, secrétaire général (SG) du ministère de l’agriculture et des aménagements hydrauliques (MAAH).

 



La 1ère session ordinaire du comité de revue du programme budgétaire 080 « pilotage et soutient » auquel est rattaché le PCESA s’est ouverte le 31 janvier dernier à Ouagadougou. Au cours de cette session, les documents portant sur le rapport d’avancement des activités au 31 octobre 2018, le plan de travail et le budget annuel (PTBA) 2019 seront soumis à l’appréciation des participants. Pour le PCESA dans son entièreté, le taux d’exécution physique de ses activités est de 72,23 % contre un taux d’exécution financière de 64,15 % au 31 octobre 2018. Pour ce qui est du plan de travail et du budget annuel 2019, il est élaboré en tenant compte des défis et des recommandations formulées par les instances et partenaires du programme. Le plan de travail et le budget PCESA se chiffre à 15,63 milliards de CFA dont 14,63 milliards de FCFA constituent l’apport de DANIDA/UE soit 93,60 % et 1 milliard de FCFA soit 6,40 % l’apport de l’Etat. Le PTBA mettra l’accent sur le développement des projets par la maîtrise du processus se sélection et une recherche de qualité dans leur réalisation par la maîtrise des délais et des impacts recherchés ; le renforcement des compétences des acteurs à travers la transformation du statut des facilitateurs et l’exécution satisfaisante des budgets et opérations prévues au profit des Opérateurs Economiques et des producteurs entre autres. Pour Alassane Guiré, SG du MAAH, « le programme pilotage et soutien a pour mission d’assurer la coordination de l’ensemble des interventions du département en vue d’assurer une efficacité et une efficience dans l’exécution des missions qui nous sont assignées dont les principales sont l’atteinte de la sécurité alimentaire et nutritionnelle pour l’ensemble de la population de notre pays et de l’accroissement des revenus des producteurs et leurs bien-être économique et social ». Le SG a invité les responsables des projets et programmes budgétaire à développer de nouvelles initiatives de recherche de financement afin de contribuer efficacement à l’atteinte des objectifs de développement.

Jonas B. SALOU (Collaborateur)


La 1ère session ordinaire du comité de revue du programme budgétaire 080 « pilotage et soutient » auquel est rattaché le PCESA s’est ouverte le 31 janvier dernier à Ouagadougou. Au cours de cette session, les documents portant sur le rapport d’avancement des activités au 31 octobre 2018, le plan de travail et le budget annuel (PTBA) 2019 seront soumis à l’appréciation des participants. Pour le PCESA dans son entièreté, le taux d’exécution physique de ses activités est de 72,23 % contre un taux d’exécution financière de 64,15 % au 31 octobre 2018. Pour ce qui est du plan de travail et du budget annuel 2019, il est élaboré en tenant compte des défis et des recommandations formulées par les instances et partenaires du programme. Le plan de travail et le budget PCESA se chiffre à 15,63 milliards de CFA dont 14,63 milliards de FCFA constituent l’apport de DANIDA/UE soit 93,60 % et 1 milliard de FCFA soit 6,40 % l’apport de l’Etat. Le PTBA mettra l’accent sur le développement des projets par la maîtrise du processus se sélection et une recherche de qualité dans leur réalisation par la maîtrise des délais et des impacts recherchés ; le renforcement des compétences des acteurs à travers la transformation du statut des facilitateurs et l’exécution satisfaisante des budgets et opérations prévues au profit des Opérateurs Economiques et des producteurs entre autres. Pour Alassane Guiré, SG du MAAH, « le programme pilotage et soutien a pour mission d’assurer la coordination de l’ensemble des interventions du département en vue d’assurer une efficacité et une efficience dans l’exécution des missions qui nous sont assignées dont les principales sont l’atteinte de la sécurité alimentaire et nutritionnelle pour l’ensemble de la population de notre pays et de l’accroissement des revenus des producteurs et leurs bien-être économique et social ». Le SG a invité les responsables des projets et programmes budgétaire à développer de nouvelles initiatives de recherche de financement afin de contribuer efficacement à l’atteinte des objectifs de développement.

Jonas B. SALOU (Collaborateur)


Partager sur :